Une rencontre, de la passion, une histoire d’amour, un brasseur qui laisse ses cuves à une brasseuse : bienvenue à la Brasserie Arlatina au cœur de la Camargue.

 La ferme intention de faire fermenter ! 

A la base, Damien dirige une entreprise de recyclage de métaux. Rien à voir avec le monde brassicole. Mais dans son cœur pourtant, les produits fermentés et plus particulièrement les boissons fermentées occupent une place vraiment particulière. Parmi ses expériences et ses découvertes en la matière, c’est la bière qui lui a tapé dans l’œil. Bon, déjà, il adore le produit et en plus il peut le partager avec les potes… et ça, ça compte double ! Alors en 2014, il commence à brasser. Il tente, il expérimente, il élabore des recettes de bières artisanales, des brassins… et s’investit même dans le milieu associatif de la biérologie. Bref, il est comme un gamin et s’éclate ! A l’époque, il n’a pas l’ambition de commercialiser ses créations houblonnées et est plutôt en mode cool : Damien élabore de petites quantités mais suffisantes pour devoir les déclarer (autrement dit pour être en règle avec les douanes). En 2016, sa passion prend plus de place dans sa vie : en parallèle de son job, il crée la microbrasserie Arlatina en clin d’œil à sa ville de Camargue, Arles.

En couple à la ville et à la brasserie

Un an plus tard, au détour de ses tribulations dans le monde la fermentation, Damien fait la connaissance de Varenka. C’est LA rencontre qui va TOUT changer. Originaire du Mexique, elle a aussi eu plusieurs vies. Traductrice à son arrivée en France, elle a elle aussi laissé sa passion des produits fermentés guider sa vie. Il suffira qu’elle croise la route de Damien pour avoir un déclic : Varenka fera de la brasserie son métier et Varenka prendra rapidement les rênes d’Arlatina. Et comme une coïncidence, le nom de la brasserie fait écho aux origines latino-américaines de Varenka.... Quant à Damien, il continue de vivre sa passion par procuration mais n’est jamais bien loin : le truc qui le botte vraiment c’est l’élaboration de nouvelles recettes.

Brasseurs et houblonniers

A la brasserie artisanale Arlatina, on ne fait pas les choses à moitié. Côté approvisionnement, on privilégie le made in France, les circuits-courts et le bio. Parfois même, les circuits sont plus que courts : le genévrier, qui laisse son empreinte résineuse caractéristique de leur bière brune Juniperus, vient directement du jardin de la brasserie ! Côté malts, Arlatina fait appel à une malterie franco-belge sélectionnée avec soin. Le miel de Provence utilisé pour le resucrage des bières artisanales vient tout droit de chez un ami apiculteur à quelques pas d’Arles. Et pour les houblons, là on monte carrément d’un cran : le couple de brasseurs a pour projet de développer une houblonnière, sa propre houblonnière. Les premiers plants sont déjà en place et la récolte 2021 marquera encore une étape dans la vie d’Arlatina, Brasserie Arlésienne. Prochain projet qui marquera encore l'ancrage local fort de la brasserie, Varenka travaille sur une bière à base de riz, emblématique de la Camargue. Chez Fan de Bières, on a hâte !

Des bières artisanales de caractère

Varenka aime les bières avec de la personnalité. Très inspirées des bières anglaises, toutes les bières artisanales Arlatina sont élaborées par palier ascendant, sans filtration ni pasteurisation et bien sûr refermentées en bouteille. Plusieurs recettes de la gamme sont même de véritables bières de garde. Un bel exemple avec la Maudite smoky red ale. Gorgée de malt de whisky tourbé, cette bière rousse de fermentation mixte vous fera tourner la tête avec ses saveurs aigre-acidulées mais aussi très fumées. Ses notes de cuir sont top avec des grillades ou des fromages à pâte molle. Son fort caractère leur tiendra tête !

 

Retrouvez la sélection complète d’Arlatina Brasserie Arlésienne