Gare à la température !

Une bière artisanale, on la choisit, on aime la faire découvrir, on l’offre, on la partage en famille ou entre amis. Bref, on y fait un peu gaffe quand même et on ne la décapsule pas “juste pour se désaltérer” après une partie de pétanque. Première chose à faire : la mettre au frigo au moins 24h avant. Jusqu’ici, rien de sorcier… Quoi que. Servie trop fraîche, ses arômes pourraient s'altérer ; trop chaude, l’amertume sera exacerbée. Alors comment taper juste et connaître la température de dégustation idéale ? En gros, voici ce que l’on préconise : fermentation basse (lager) à servir entre 2 et 3 ° et fermentation haute (ale) entre 6 et 8°. Les lambics sont généralement servies plus tièdes. Petite astuce : convertir le degré d’alcool de la bière en degré (Celsius évidemment !) sans descendre en-dessous de 5° (une bière glacée… ça n’a pas d’intérêt !)

Doit-on avoir autant de verres que de styles de bières ?

Les férus de tradition ou les puristes du houblon vous répondront que oui, évidemment ! En vrai, pas facile de stocker autant de verres dans sa cuisine. Notre conseil : un verre à pied classique (celui que vous utiliseriez pour servir un vin blanc). En fait, c’est idéal pour n’importe quel style de bière : sa forme permet de concentrer l’ensemble des flaveurs et de bien les ressentir. En plus, ça fait classe, non ?

Voici quand même quelques conseils si vous avez de la place dans vos placards.

-                      Déjà, on abandonne la chope. C’est parfait pour éviter de réchauffer la bière et la boire facilement mais bon, on n’est pas à la fête de la bière…

-                      Le verre calice, haut à forme évasée, ne permet pas de concentrer les arômes mais il a le mérite de bien s’entendre avec une bière intense et alcoolisée comme une trappiste ou une bière d’abbaye.

-                      Le verre conique, haut à forme effilée, est préféré pour les lagers blondes, les pils et les bières aux fruits. Il sait mettre en valeur la couleur des bières et permet une belle répartition des particules en suspension.

-                      Le verre cylindrique est LE partenaire des stouts. Vous le voyez le verre à Guinness, et bien c’est celui-là.

 

Et les lies ?

Pour les bières refermentées en bouteille, on est souvent un peu perdu lorsqu’il s’agit de gérer les lies, ces résidus de levures en suspension. En la matière, pas de vérité absolue car en réalité ça dépend des goûts. Si on n’est pas fan, il suffit de mettre la bouteille debout au frigo, ça laissera le temps aux lies de sédimenter dans le fond de la bouteille. Au moment du service, vous vous arrêterez juste avant que les lies ne tombent dans le verre. Rien de compliqué. Pour ceux qui apprécient les lies (ça existe), et qui trouvent que donne un côté crémeux à la bière et donner une autre dimension aux arômes, il suffit de copier nos amis belges : faites rouler délicatement la bouteille entre vos mains pendant 2 minutes pour homogénéiser la texture de la bière. Et pour les indécis (ni pour ni contre bien au contraire) : versez les lies dans un shot à côté. Ainsi, chacun pourra boire sa bière comme il l’entend : boire les lies seules ou les reverser dans son verre. Chacun son truc !

Bon, on la boit cette bière !

Maintenant que l’on a dégoté le verre idéal et que la bière est pile poil à la bonne température, on peut y aller ! Dernière recommandation pour la route : bien rincer son verre à l’eau fraîche. La mousse s’accrochera mieux aux parois du verre et les bulles resteront au centre (pas attirées par des impuretés sur les parois). Cette fois, on y est… On attrape délicatement le verre par le pied, on l’incline à 45° et, avec l’autre main, on verse franchement la bière dans le verre. Aux 2/3 à peu près, redressez doucement le verre. Objectif : créer un petit chapeau de mousse de 3 à 4 cm. Il protègera la bière de l’oxydation et surtout il préservera les arômes. Alors, elle est bonne ? On le précise au cas où mais, une bière ouverte ne se conserve pas… vous avez compris ce qu’il vous reste à faire !

 

L’art de la dégustation ne s’acquiert qu’avec la pratique (avec modération bien sûr) !

Alors faites votre choix de bières artisanales made in France parmi la sélection de Fan de Bières

 

Retrouvez tous les styles de bières artisanales de fandebieres.com