Contrairement à une idée reçue répandue, les bières artisanales Stout et même Porter ne se consomment pas qu’à l’automne ou en plein hiver. Même si leurs notes chaudes de torréfaction, de cacao, de caramel et d’épices apportent un côté réconfortant qui fait du bien, elles ont de quoi faire plaisir en toute saison. Pour en profiter pleinement été comme hiver, Fan de Bières vous livre quelques conseils de dégustation pour mettre les pieds sous la table et les Stout sur la table.

Comment déguster une bière stout dans les règles de l’art ?

La première chose à savoir c’est qu’une bière Porter ou même Stout ne se déguste pas aussi fraîche que la plupart des autres styles de bière. Ces bières aux arômes puissants de torréfaction s’apprécient à environ 14 °C. C’est à cette température que vous vous délecterez vraiment de toutes leurs flaveurs. Le mieux est donc de les sortir du frigo ou de la cave pour les chambrer, c’est-à-dire les mettre à température ambiante… Attention simplement à ne pas le faire trop tôt, elles risqueraient de monter en température. Petit conseil complémentaire : choisissez de préférence un grand verre de type pinte. Ce verre large avec un fond un peu plus étroit concentrera les arômes vers le bas dans un premier temps et offrira suffisamment de place pour l’effervescence des bulles avant de laisser exploser toute la puissance des flaveurs vers le haut du verre.

Les bières stout côté salé

Les bières Stout et Porter ne sont pas toutes à mettre dans le même panier. Mais si les brasseurs artisanaux s’éclatent avec ce type de bière, c’est bien pour leur palette des saveurs qui s’étend du torréfié au caramélisé en passant par le chocolaté ou encore le grillé. C’est donc la base sur laquelle partir pour se faire plaisir en termes d’accords mets et bières. Si on veut aller dans le sens de la bière, on choisira plutôt une bonne viande grillée. On sera alors sur ce que l’on appelle un accord de résonance. En gros, on ne prend pas de risque et ça marche à tous les coups. On peut le tenter avec la Black KTY de la Brasserie L’Orgembulle et ses belles notes de moka et de café. Pour les plus téméraires et les amateurs de contraste, on jouera plutôt la carte de l’audace avec mariage de crustacés et de bière Porter. Pourquoi ça fonctionne aussi bien ? Parce que les notes iodées des crustacés répondent aux notes chocolatées de la bière artisanale, ce qui donne un mélange plutôt subtil et habile. Pour tenter l’expérience, on vous conseille L’Encre Noire de la Brasserie La Chavagn’. Cette craft beer élaborée à partir de 5 malts, d’avoine et de 2 houblons jouera pleinement le jeu.

Les bières stout côté sucré

Avant de passer au dessert, précisons quand même que les bières artisanales de style Porter font fureur avec le plateau de fromage (même si on évitera quand même le fromage de chèvre aux saveurs trop intenses). Pour tenir tête à la puissance d’une bière Stout ou Porter, on va plutôt s’orienter vers un fromage à pâte persillée, qui envoie genre Roquefort ou tous les bleus qui claquent du bec. En face, on décapsule La Paluche cuvée brune de la Brasserie des 2 Ours. Puis on passe au dessert avec un accord mets-bières faciles mais qui a le mérite de cartonner : bières noires = chocolat. Là, on ne peut pas être plus dans la résonance : on se noie dans la gourmandise d’un brownie au chocolat maison et de l’Arona de la Brasserie Geslin. Douce et onctueuse, cette bière artisanale française offre une légère sucrosité et nous charme avec son goût de reviens-y. Mais on ne va pas cantonner le style au chocolat, on peut aussi partir sur un dessert à base de fruits rouges, ça marche aussi. Et pour finir, on n’y pense pas toujours mais une bière de style stout peut faire un très bon digestif. Essayez donc avec l’Impératrice de la Brasserie Sagesse, vous nous en direz des nouvelles.

Retrouvez la sélection complète de bières artisanales française de Fan de Bières ici.